Auteur Sujet: Chapitre Scan Fairy Tail 515 Spoilers - TBC  (Lu 8278 fois)

Hors ligne Barragan

  • Segunda
  • BMX Team
  • Habitant du Rugonkai
  • ********
  • Messages: 180
  • Reiatsu: 5
  • Sexe: Homme
    • Bleach-Mx
Chapitre Scan Fairy Tail 515 Spoilers - TBC
« le: mardi 20 décembre 2016, 16:00:16 »
Spoils du chapitre 515 de Fairy Tail, qui sort entre le 23 et le 26 Décembre:

Les chapitres se trouvent sur:- http://www.bleachmx.co/lecture-en-ligne/Fairy_Tail et http://www.tbc-black-company.com/ -

Chapitre 515: Je suis toi... tu es moi



Une année se termine, une autre commence, je suis heureux de pouvoir sentir la chaleur des mes amis cet hiver.



Texte: Le chagrin d'une mère illumine les origines de sa fille...

Narration: Erza... ton père était un général d'un pays voisin. C'était un mariage politique du temps, où les humains partaient en guerre pour des territoires. Nous avions combattu ensemble sur d'innombrables champs de bataille. Il était avec moi, quand Belserion est mort. La guerre s'est terminée quand Acnologia est arrivé. Aucun des deux camps peut dire si c'est une victoire ou une défaite. Il a laissé tellement de cadavres derrière lui comme si ils étaient tous sans importance - Il était le seul vainqueur.



Texte: Une semaine après la fin de la guerre.

Mari d'Irene: Ne t'approche pas plus, espèce de monstre ! Je vais te couper la tête !
Irene: C'est moi ! Irene ! Je suis sûr qu'il y a un moyen de soigner mon visage ! Alors s'il te plaît...
Mari d'Irene: Elle va devenir tout comme Acnologia !
Irene: Non, je ne deviendrai pas comme lui ! J'aime les dragons !
Mari d'Iren: Alors tu es l'ennemi de l'humanité ! Arrêtez-la ! Emprisonnez cette écœurante femme-dragon !



Irene: S'il te plaît, arrête ! Ton enfant est à l'intérieur de mon ventre...
Mari d'Irene: Je n'ai pas d'enfant avec un monstre !
Irene: !
Narration: À partir de cet instant, ma vie est devenue misérable. Tortures, violence, humiliation.



Irene: Ne t'inquiète pas. Je vais... je vais te protéger quoi qu'il en coûte.
Mari d'Irene: Hé, la femme-dragon. La date de ton exécution a été décidée.



Irene: S'il te plaît... S'il te plaît, sauve mon unique enfant...
Mari d'Iren: Ça suffit de ces absurdités. Tu es "enceinte" depuis trois ans.
Irene: J'ai arrêté mon accouchement avec ma magie. Je ne peux pas donner naissance ici...
Mari d'Irene: Je t'ai dit, qu'il n'y a pas d'enfant ! Ou peut-être préfères-tu que je tranche ton ventre et que je vérifie moi-même ?!
Irene: Non ! S'il te plaît arrête ! Je t'en prie !



*Irene qui halète fortement*

Alors que son mari tranche le côté de son estomac, elle s'énerve et des ailes sortent de son dos.

Mari d'Irene : Mon... Monstre !!



Il essaie d'envoyer l'épée sur Irene, mais Irène se transforme en énorme main de dragon et écrase son mari.



Son corps continue de grandir et alors elle détruit le palais.



Garde: Quel est ce bruit ?! Les cellules !!

Soldat: C'est ? C'est...?!

Irene pendant qu'elle lance des boules de feu, une larme coule...

Irene : Je suis une humaine.



Irene ne redevient pas humaine et pendant des centaines d'années elle vit paisiblement seule dans une forêt. Jusqu'à ce qu'un jour, Zeref apparaisse...



Zeref demande à Irène si elle veut redevenir humaine ou non. Irène répond que oui. Elle veut devenir à nouveau humaine. Alors Zeref la fait redevenir humaine.





Irene: Je suis de retour ! Je suis humaine ! Une humaine à nouveau !



Irene repris ses habitudes d'humaine en allant habiter dans une ville.





À ce moment, l'enfant dans son estomac a commencé à reconnaître le corps d'un humain à nouveau. Le bébé revivait.





Alors, ayant peur de perdre encore son corps d'humain, elle a enchanté le bébé.





Irene: Si je peux m'enchanter moi-même dans cette enfant, peut-être que je pourrai retrouver mon corps d'humain ?

Irene: Je suis toi, tu es moi.

À la fin de l'histoire d'Irene, Wendy et Erza sont toutes les deux en sueur et regardent Irene.



Erza: Et grâce à j'ai pu rencontrer ma vraie famille.

Outro: Un cœur élevé dans la guilde, attaque l'ennemi avec une volonté incassable de se battre  !

À suivre dans le Chapitre 516: Le vrai enchantement