Bleach: Film Live [Critique – Review] Part. A

Bleach: Film Live [Critique – Review] Part. A

Il fallait bien que je dise ce que j’ai pensé de ce film live Bleach après l’avoir vu. Ayant participé à sa promotion ici. Il est sorti le 20 juillet au cinéma au Japon et le 14 septembre dans le reste du monde sur Netflix.

À voir aussi >>> Bleach『Can’t Fear Your Own World』×『BLEACH Brave Souls』: La collaboration du jeu et des romans

Donc une petite critique, review est la bienvenue vu que vous avez été nombreux à demander mon avis sur le film.

Les échos et les différents trailers montraient un film ayant le fort potentiel de faire quelque chose de correcte et regardable que ce soit pour les fans ou les non-initiés de l’Univers Bleach.

Car bien entendu, vu que c’est le premier film live, il prendrait l’histoire à ses débuts avec le premier chapitre du manga. Et c’est bien parti, on voit un jeune Ichigo qui marche avec sa mère un jour pluvieux, qui voit une petite fille seule au bord de l’eau. Fille, qui n’est nulle autre que Grand Fisher. La suite on la connait tous (Surtout ceux qui ont lu l’arc final), Grand Fisher blesse mortellement Masaki alors qu’elle tente de protéger Ichigo.

Puis petit générique à la cool, ou l’on voit Karakura sous toutes ses coutures. On retrouve un Ichigo ado qui donne une leçon a des délinquants qui ont renversé le pot de fleur à la mémoire d’un enfant décédé dans le carrefour. Ça suit bien le manga et l’anime, il y a la présentation d’Ichigo; Cheveux Orange, Yeux Marron, Lycée, Particularité: Peut voir les esprits etc.

Mais dans le manga, la première scène ce n’est pas ça. C’est Rukia qui se déplace de poteau électrique en poteau électrique à la recherche de Fishbone D. Mais ça ce n’est qu’un détails. Il ne faut pas oublier que c’est une adaptation live. Que l’histoire est adaptée, que ce n’est pas du copier-coller de ce qui se passe dans le manga.

Peut-être que les gens, les fans attendaient que ce soit un copier-coller, mais ça n’est jamais le cas. Même l’anime qui adapte en premier le manga, n’est pas un copier-coller et ne suit pas à la lettre l’histoire du manga. Car l’anime aussi reste une adaptation.

Tout cela pour dire que malgré le fait de bien coller à l’histoire il y a certaines choses qui différeront d’une adaptation à une autre.

L’ambiance du film:

L’ambiance collait assez bien. Même si je trouve que dans la première partie du film, ils ont trop usés des musiques à la cool. Certes ça nous rappelait quelque peu les musiques à la cool du début du manga, exemple quand Kon apparaissait et faisait le show. Mais à certains moments je trouve que ça ne collait pas, et que l’utilisation de fond sonore plus intriguants auraient été plus judicieux.

Les personnages:

Pendant qu’on parle de Kon, ceux qui ont vu le film, savent qu’il n’apparaît pas. Ce qui est dommage. Car il aurait pu apporter quelque chose de plus. Au lieu de voir Ichigo tomber à chaque fois comme une masse au sol quand Rukia le transformait en shinigami.

Ichigo ça passait. Rukia aussi, même si certains diront qu’elle n’avait pas la même coiffure. À certains moments et angles sa coiffure ressemblait à celle de la Rukia qu’on connait tous. Et ça ce n’est qu’un détails.

Alors les amis d’Ichigo; Orihime, Chad, Keigo et Tatsuki. Ils n’ont pas inclus Mizuiro. Ce n’est pas vraiment grave. Mais chacun n’avait qu’une seule tâche tout le long du film.
•Orihime servait de pom-pom girl d’Ichigo.
•Chad c’était bien l’ami mystérieux d’Ichigo qui l’aidait quand il fallait.
•Keigo restait le pitre du groupe.
•Et malheureusement Tatsuki était un peu trop le bras droit d’Orihime, alors qu’à la base, elle est indépendante avec un fort caractère. Elle était trop jovial dans le film.
•Ishida reste la grande réussite, car il est renfermé sur lui comme au début de la série et que lui est utile. On reviendra sur ça plus tard.

•Isshin remplissait bien son rôle, l’acteur arrivait facilement à passer du sérieux du père de famille, au grand enfant qu’Isshin peut-être avec ses propres enfants. Les bagarres avec Ichigo étaient marrantes.
•Urahra, rien à dire. Le mystérieux vendeurs était bien présent.
•Karin et Yuzu. Trop semblables. C’est vrai que ce sont des jumelles dans la série, mais elles n’ont pas le même caractère et les mêmes cheveux. Il était difficile dans le film de les différencier.

L’histoire du film

Jusqu’à la moitié du film, l’histoire suit bien le manga. Et les musiques utilisées dans la seconde partie collent beaucoup plus aux actions. On se dit qu’on va voir les amis d’Ichigo avoir leurs combats respectifs jusqu’à l’apogée, le climax final. Car oui jusqu’à maintenant, je dirais qu’on passe un bon moment. On voit ou entend parler des premiers Hollows de la série, Fishbone D, Hexapodus, Grand Fisher. Que les combats contre ces hollows sont vraiment bien rythmés et semblables à ceux du manga et de l’anime.

Je ne veux pas faire trop long. Donc la seconde partie de la review, se fera soit en vidéo soit dans un autre article. Car franchement j’ai beaucoup à dire. 🙂 Ceux n’ayant pas encore vu le film, peuvent aller le voir en attendant la partie B de ma review.

Bleach © Tite Kubo/Shūeisha Inc., Tv Tokyo, dentsu, Pierrot

Note à la moitié de la review

Bleach: Film Live [Critique – Review] Part. A

Histoire

Personnages

Fidélité

Rythme

Bande sonore

Summary:
À la moitié du film, pour l'instant sans casser la baraque, on retrouve l'"esprit" de départ de la série. Il n'y pas à pas d'horreur ou d'erreur pour les yeux ou l'image du manga.

66%

User Rating: 3.7 (12 votes)