L’industrie de l’animation poursuit son essor exceptionnel dans le monde en 2016. Bleach 2e anime le plus rentable pour le marché en 2014 (2015)

L’industrie de l’animation poursuit son essor exceptionnel dans le monde en 2016. Bleach 2e anime le plus rentable pour le marché en 2014 (2015)

L’Association of Japanese Animations (AJA) a publié un résumé en anglais de son « Anime Industry Report 2017. ». Le rapport examine l’évolution de l’industrie de l’animation en 2016. Chose que j’avais pas vu ou j’avais pas fait attention les précédentes années, Bleach a été le 2e anime qui a rapporté le plus en royalties en revenus musicaux (Back Ground Music, OST) sur le marché extérieur au Japon en 2015 (2014).

À voir aussi >>> L’industrie de l’animation japonaise a atteint un record en 2013

Et ce plus de deux ans après la fin de son anime. Les premiers sont d’abord Dragon Ball Z en 2014, puis Fairy Tail en 2016 ont bien été aidé par leurs films animés respectifs. En 2015 se fut Kiteretsu Daihyakka.

Le valeur du marché de l’industrie de l’animation était en 2016, à un record, de 2,0009 billions de yens (soit 14,6 milliards d’euros) soit une augmentation de 9,9% par rapport aux 1,83 billiards de yens en 2015. L’industrie continue d’année en année son évolution en battant record après record; augmentant de 10% de 2013 à 2014 et de 12% de 2015 à 2014.

Cependant le rapport note que « l’industrie ressent peu de bénéfices malgré l’évolution » parce que les résultats sont le plus souvent attribués au marché extérieur au Japon.

De ce fait on apprend que c’est le marché Chinois qui a le plus de contrats avec l’industrie de l’animation Japonaise. Après la Chine on trouve, dans l’ordre la Corée du Sud, Taiwan, les États-Unis, l’Australie le Canada et la France à égalité. Jusqu’en 2015 c’était les États-Unis qui dominait ce classement. Donc non, on n’est plus vraiment le 2e consommateur après le Japon…

Les films, la diffusion internet (streaming), la musique et les divertissements live sont les segments du marché qui ont le plus évolué, tandis que la diffusion à la télévision, le vidéogramme, les goodies et pachinko (machine de jeux) sont tous en baisse. Le segment du Film a eu fantastique augmentation de 41% comparé à 2015, boosté par le succès du film your name. de Makoto Shinkai.

Les résultats complets sont à retrouver sur le site officiel de l’agence.