Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba : L’éditeur en chef du Jump revient sur l’incroyable succès de la série et le rapport avec One Piece

Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba : L’éditeur en chef du Jump revient sur l’incroyable succès de la série et le rapport avec One Piece

Hiroyuki Nakano, l’éditeur en chef du Weekly Shônen Jump de la Shueisha, a accordé une interview au magazine Nikkei Entertainment à propos de la tendance actuelle dans le monde du manga. Un des principaux sujets était le succès soudain et fulgurant du manga Demon Slayer (Kimetsu No Yaiba) dans le second moitié de l’année 2019.

RECOMMANDÉ >>> Demon Slayer (Kimetsu No Yaiba) est le premier manga à occuper toutes les places du Top 10 d’Oricon

Normalement, un manga vend graduellement de plus en plus d’exemplaires pendant la diffusion de l’anime, mais Demon Slayer (Kimetsu No Yaiba) a vu l’explosion de ses ventes directement après la fin de l’anime.


Explique-t-il. Il indique qu’un grand nombre de personnes ont regardé l’anime via les services de streaming après qu’il s’est terminé plutôt de regarder un épisode chaque semaine.

La façon dont les gens interagissent avec les animes a changé et je sens qu’on est entrés dans une nouvelle phase.

Nakano mentionne également que de nos jours, cela prend plus de temps pour un manga qui est publié dans le Weekly Shônen Jump pour devenir un hit. Demon Slayer a débuté en 2016, mais n’est devenu qu’un hit qu’en 2019.

Il y a plus de publications de manga et de services digitaux de nos jours, alors il y a plus de moyens de trouver un manga à son goût. Peu importe à quel point un manga peut être génial, il ne deviendra pas un succès uniquement parce qu’il est publié dans le Jump.

Explique-t-il. Même le succès de Demon Slayer a été dépendant du bouche à oreille généré après la fin de l’anime, ajoute-t-il.

À travers l’histoire du magazine, le Jump s’est reposé sur les questionnaires des lecteurs afin de jauger le succès des séries. Nakano dit que ce système de “valorisation de sang frais” est ce qui a permis au Jump de produire des mangas “avant-gardistes” de temps à autres. Il met aussi en lumière le succès mondial de One Piece comme étant un facteur positif dans le production de nouveaux hits dans le magazine, parce qu’il donne aux nouveaux venus un objectif à atteindre.

Cette année, Nakano dit que le Jump n’a toujours pas assez de hits. Bien qu’il met en lumière Chainsaw Man et Act-Age comme des titres dans lesquels il a de grandes espérance. Il décrit le département éditorial du Jump comme “désespéré de créer le prochain hit.” Il conclut en disant que le magazine a lancé trois nouveaux mangas en Janvier, mais que “ça ne serait plus le Jump si aucun d’entre eux devenait un grand succès.”



L’anime a débuté à la télévision en avril 2019 sur 20 chaînes au Japon incluant Tokyo MX, Gunma TV, Tochigi TV et BS11. En simulcast en France l’anime est disponible sur Wakanim.

Le manga a débuté en novembre 2016 dans le Weekly Shônen Jump de la Shueisha et est édité en France chez Panini Comics.

Kimetsu no Yaiba © Koyoharu Gotōge/SHUEISHA Inc., ufotable, Marvelous

Source: Kimetsu.com, Nikkei Entertainment édition de Mars 2020, Anime News Networkd