Interview de Toyotarô le mangaka de Dragon Ball Super

Dragon Ball Super est le grand projet dans le vaste et influent univers de la série Dragon Ball d’Akira Toriyama. L’histoire du manga et ses grands points sont supervisés par Toriyama lui-même. Cependant les dessins et illustrations sont réalisés par Toyotarô, un mangaka qui a commencé en dessinant Dragon Ball car il en est un des plus grands fans. interview-de-toyotaro-le-mangaka-de-dragon-ball-super

À lire aussi >>> Dragon Ball Super: L’anime en simulcast en Europe chez Daisuki, en Amérique dès ce week-end

dragon-ball-super-lanime-en-simulcast-en-europe-chez-daisuki-en-amerique-des-ce-week-end

Toyotarō était invité ce mois-ci au New York Comic Con et les confrères d’Anime News Network ont pu l’interviewer pour savoir comment c’est de prendre en charge une licence aussi puissante que Dragon Ball. La traduction en français de l’interview a été réalisée par nos amis de DB-Z.com.

Votre manga est désormais aussi publié en anglais. Ça fait quoi de contribuer à une série reconnue internationalement comme Dragon Ball ?

C’est incroyable de travailler sur un tel titre aussi grand et réputé à l’international. Il a une telle valeur pour les fans à travers le monde que je sens la grande responsabilité que j’ai de créer quelque chose qui ne les laissera pas tomber. C’est ce à quoi que je pense tous les jours.

Aviez-vous déjà pensé qu’un jour vous travailleriez pour la Shueisha sur la suite officielle de Dragon Ball ? Etait-ce peut-être votre objectif ?

Pas vraiment. J’ai adoré Dragon Ball, mais je ne me suis jamais soucié de savoir où mon travail serait publié dans l’avenir. Je continuais juste de dessiner pendant des années !

Il semble que vous avez une relation de travail très étroite avec Akira Toriyama. Il vous donne les grandes lignes et vous apportez des modifications. Quelle est la chose la plus intéressante au sujet de travailler avec lui ?

Chaque mois, je créé un storyboard que je lui demande d’examiner, puis il va me donner ses retours et suggestions de changements. Quand je travaille avec Toriyama, il y a beaucoup de parties où il me donne les billes pour commencer, mais il est très strict sur d’autres choses et me signale toujours ce que je dois corriger. Et quand il me corrige, je pense “Wow, je suppose que je ne comprends pas tout à fait la façon dont il regarde les choses”, donc ses corrections et commentaires sont incroyablement efficaces et utiles. j’ai beaucoup de plaisir à apprendre à penser comme lui.

Toyotarô
Toyotarô

Qu’est-ce qui vous a surpris le plus en travaillant avec lui ?

Tout d’abord, pour être honnête, j’ai été surpris qu’il ait été d’accord que quelqu’un comme moi reprenne son travail ! L’autre chose… C’est que je croyais que Toriyama serait plus pointilleux au sujet de l’histoire, mais en fait, il est surtout à fond sur les gags et les moments comiques ! Je peux vous dire qu’il adore vraiment ça.

Y a-t-il des détails spécifiques sur son art que vous admirez vraiment et que vous utilisez parfois ?

Je suis très confiant quand il s’agit de reproduire ce qu’a créé Toriyama, comme les personnages et leurs subtilités, mais quand il s’agit des robots et des mechas, c’est quelque chose que je n’ai jamais vraiment essayer d’imiter chez lui, or je me suis aperçu que je dois vraiment étudier ce sujet !

Quand avez-vous commencé à lire Dragon Ball ?

Je pense que c’était quand j’étais à l’école primaire. Mes débuts dans l’univers de Toriyama, c’est Dr Slump, puis Dragon Ball. Donc, d’abord Dr Slump, puis l’animé Dragon Ball, puis le manga ! J’étais juste un écolier donc je ne me souviens pas de grands choses en particulier, mais mes premiers souvenirs c’est d’avoir été obsédés par ça.

Aviez-vous un personnage préféré quand vous étiez enfant ?

Goku ! Et il est toujours le numéro un.

Et avez-vous un personnage que vous préférez dessiner ?

la bande à Pilaf ! Ils sont petits et je peux les déplacer comme je veux. Leurs expressions comiques sont vraiment amusantes à dessiner !

Vous avez un peu de liberté pour suggérer des modifications aux idées de Toriyama, alors quel est le plus grand changement que vous avez fait ?

En général, je ne dévie pas des grandes lignes que Toriyama a décidé. En ce qui concerne une intrigue de A à B, elle est écrite telle que Toriyama l’a établit. Par contre, je suis libre d’inclure les détails qui me semblent intéressants dans cette intrigue. L’arc Trunks de Dragon Ball Super va débarquer aux Etats-Unis bientôt, et bien que le manga, l’animé, et les idées de Toriyama aillent toutes vers le même final, la façon dont on va y arriver peut être différente. L’animé et le manga tirent chacun parti des aspects uniques de leur support, et j’espère que tout le monde adorera les comparer. Là où je veux vraiment que mes fans et les lecteurs soient attentifs, ce sont les gags comiques, parce que je suis libre de les créer !

Y at-il des pressions pour trouver le juste équilibre entre les nouveaux personnages et les personnages favoris des fans ?

Eh bien, vous avez des personnages préférés, et ce sont des piliers qui ne peuvent pas changer et que tout le monde aime. Donc, c’est vraiment difficile de créer de nouveaux personnages qui arrivent à ce niveau !

Entre l’idée de départ et la phase finale, quelle est la partie la plus difficile pour faire un manga ?

Ce que je reçois de Toriyama, c’est littéralement des mots sur un papier, sans dessin ou quoi que ce soit. Donc quand je lis, je dois remplir les blancs avec autant de détails que nécessaire. Je pense à quel genre d’expressions les personnages auront, de quelle manière ils exprimeront telle réplique… Souvent, Toriyama-sensei ne me donne pas d’indications précises sur les détails que je remplis, donc je réfléchis beaucoup à ces aspects, sachant que mon interprétation est ce que les lecteurs vont voir. J’aimerais avoir Toriyama juste assis à côté de moi pour que je puisse lui poser des questions tout le temps, mais malheureusement, je ne peux pas !

Quelle est votre relation avec l’animé Dragon Ball Super ?

À ce stade, je ne suis pas très impliqué avec l’animé. Je pense qu’à l’avenir, je serai plus impliqué, mais pour le moment, je reçois plus d’informations de la part de l’équipe de l’animé que moi je leur en donne. L’animé va un peu plus loin que là où j’en suis, mais dans un avenir proche, je serai en avance, et mes informations redescendront cette fois vers eux. Peu importe, nous allons continuer à nous soutenir les uns les autres.

Si vous ne dessineriez pas Dragon Ball Super et que vous deviez faire un manga original, que feriez-vous ?

Je n’ai jamais dessiné moi-même d’histoire originale ! C’étaient toujours des spin-offs de Dragon Ball. J’y ai peut-être songé parfois, mais j’ai immédiatement abandonné.

Y a t-il un manga qui vous inspire ?

Je dessine davantage des inspirations de films ! Les visuels de Toriyama sont plus proches d’un film que d’un manga, et j’aime les films d’action avec des héros simples, et le bien contre le mal. J’aime Disney et les films de Marvel. J’adore Pixar !

Parmi les gags dans le manga, avez-vous un favori ?

Dans l’histoire à venir avec Trunks, il y a une partie où “le tuteur de Trunks” explique une certaine partie importante de l’histoire et… je ne peux pas en dire plus. Alors gardez un œil sur ça !

interview-de-toyotaro-le-mangaka-de-dragon-ball-super

Manga: 17 Chapitres

(Arc actuel: Trunks du futur)
Créateur original: Akira Toriyama
Illustrateur: Toyotarō
1ère publication: 20 Juin 2015
Magazine de publication: V-Jump (Shueisha)
Fréquence: Mensuelle

Animé:

Créateur original: Akira Toriyama
Histoire originale et Chara designer: Akira Toriyama
Directeur de l’animation: Kimitoshi Chioka (Hakaba Kitarō, Kamisama Kazoku)
Producteurs: Osamu Nozaki (Fuji Tv), Naoko Sagawa (Yomiko Advertising, Inc.) et Atsushi Kido (Toei Animation)
Première diffusion: 5 Juillet 2015
Horaire: Tous les dimanches à 9 heure (Fuji Tv)

Dragon Ball © Akira Toriyama/Shueisha, Bird Studio, Toei Animation

Source:ANN via DB-Z.com