Dragon Ball Super perd du terrain face à One Piece, mais reste la licence la plus lucrative

Dragon Ball Super perd du terrain face à One Piece, mais reste la licence la plus lucrative

Toei Animation a publié les résultats des revenus du premier quart de l’année fiscale 2020 (Avril – Mai – Juin) sur son site.

RECOMMANDÉ >>> One Piece Stampede : Le film est terminé, les animateurs vont-ils retourner sur l’anime de Dragon Ball Super ?

Et comme en 2019 les licences Dragon Ball et One Piece sont toujours les têtes d’affiches.

Cela fait 1 an que l’anime Dragon Ball Super est terminé au Japon mais pas dans le reste du monde et ils citent la baisse des ventes de Dragon Ball FighterZ comme une des raisons de la baisse des revenus de la franchise. Mais Dragon Ball reste la franchise numéro 1 pour la Toei avec presque 4,9 milliards de yens pour ce quart d’année. Il voit une baisse d’un milliard de yens par rapport à l’année dernière.


Toei a posté le Top 4 des licences dans les principaux secteurs et c’est Dragon Ball qui arrive à chaque fois en tête suivi de One Piece.

Dans la section licence globale japonais:


01 – Dragon Ball – 2,536 milliards de yens
02 – One Piece – 1,012 milliards de yens
03 – Pretty Cure – 194 millions ¥
04 – Saint Sieya – 100 millions ¥

One Piece qui fait mieux que pour le premier quart des années 2018 et 2019. Quant à Dragon Ball une légère baisse qu’on peut imputer à l’arrêt de l’anime Dragon Ball Super.

Dans la section Licences de cinéma à l’étranger:


01 – One Piece – 857 millions de yens
02 – Dragon Ball – 566 millions de yens
03 – Pretty Cure – 181 millions de yens
04 – Saint Seiya – 109 millions de yens

C’est dans la seule catégorie que One Piece passe devant Dragon Ball. Car la licence pour le film d’animation Stampede se vend dans les autres pays en ce moment même et que Dragon Ball Super Broly est quant à lui déjà en édition physique.

Dans la section licence globale à l’étranger:

01 – Dragon Ball – 1,777 milliards de yens
02 – One Piece – 1,419 milliards de yens
03 – Saint Seiya – 175 millions de yens
04 – Digimon – 147 millions ¥

* Tous les chiffres en yens et en euros sont approximatifs. Les valeurs réelles peuvent donc être légèrement supérieures ou inférieures.


Cela nous fait un total de 4,879 milliards de yens (41 180 711 €) pour Dragon Ball.

Et un total de 3,288 milliards de yens (27 749 404 €) pour One Piece. Ce qui fait de Dragon Ball la licence la plus lucrative de Toei Animation pour ce premier quart de l’année fiscale 2020.

Vous pensez que One Piece pourra reprendre un jour sa place de N°1 chez la Toei si Dragon Ball continue à être actif ?

Source: http://corp.toei-anim.co.jp/ir/materials/library.php, https://twitter.com/ArchedThunder/status/1156190772636446720