Bleach : Qui est Zaraki Kenpachi ?

Zaraki Kenpachi est l’actuel capitaine de la 11e division du Gotei 13. Il est le onzième Kenpachi à occuper ce poste. Son style de combat est à l’image de son physique, il n’est pas fin ou technique, mais vraiment brutal. Il n’a qu’un seul but en combat : détruire son adversaire.
Analysons plus en profondeur ce personnage emblématique de Bleach.

Certains détails de cet article s’appuient sur l’arc final de Bleach. Si vous n’avez pas lu la Guerre Sanglante de Mille ans et que vous attendez l’anime pour en profiter, mettez cet article dans vos favoris, vous le lirez plus tard. 😉

RECOMMANDÉ >>> Bleach : L’anime est en préproduction, date de l’exposition pour le 20e anniversaire


I – Physique

Kenpachi est un Shinigami élancé et musclé sec, d’apparence sauvage et agressive, ce qui est un parfait reflet de sa personnalité et de son style de combat. Son corps est recouvert de cicatrices en tout genre et de toutes tailles. Il possède un visage allongé, un nez fin et un sourire glaçant laissant paraître des dents pareilles à des canines. Il est évident que l’illustrateur et dessinateur du Shonen Bleach (Nom original Burichi), Tite Kubo, a souhaité laisser paraître un côté brutal et animal dans le personnage de Zaraki Kenpachi.

Les deux traits physiques les plus remarquables de son apparence sont une coupe de cheveux originale et hirsute, dont les pointes de cheveux se terminent par des clochettes. Et le second trait est une longue et fine cicatrice qui court sur le côté gauche de son visage traversant son œil gauche, qui lui a été infligée par Retsu Unohana alors qu’il était encore un enfant. Pour bien mettre en avant la sauvagerie du Shinigami capitaine du Gotei 13, il porte aussi un cache œil sur son œil de droit, ce cache œil ayant une particularité que nous aborderons un peu plus tard dans cet article.

En plus de l’uniforme de Shinigami, il porte des bandages blancs au niveau de sa taille, comme s’il était constamment blessé, et un haori de capitaine mais sans manches et déchiré (qui a appartenu au précédent capitaine du Gotei 13, que Zaraki a déchu).

II – Traits de caractère

Kenpachi est un personnage très intéressant dans le sens où il est conscient de sa puissance et de son pouvoir terrifiant, sa brutalité au combat n ‘ a d’égal que sa soif de victoire. Plus il affronte des adversaires puissants plus il est excité, et plus son visage est expressif. Lorsqu’il combat et que son adversaire est fort et le surprend, Zaraki au lieu de s’inquiéter, esquisse un sourire et son envie de gagner grandit. La mort ne lui fait pas peur, au contraire elle le motive.

Par contre lorsque l’adversaire de Kenpachi est trop faible, ce dernier ne sourit pas, son visage reste fermer, il laisse son adversaire au sol mais ne le tue pas. Pour exemple, contre l’Espada numéro 5 Nnoitra, Zaraki le laisse au sol lui précisant qu’il n’a aucun intérêt à tuer un adversaire qui ne peut plus se défendre.

Lors de son premier affrontement contre Kurosaki Ichigo, le sabreur roux le surprend, et Zaraki monte son niveau d’un cran, il parvient même à transpercer le zanpakuto de Kurusaki, pour le planter au niveau de pectoral droit.

Pour faire simple, afin d’avoir le respect de Kenpachi Zaraki, il faut au moins le blesser ou lui mettre un genou au sol.

Il annonce aussi la couleur directement à ses lieutenants, si l’un deux osent intervenir dans l’un de ses combats pour l’aider, il le découpera avant de s’occuper de son adversaire.
Malgré cette froideur, Zaraki se souci particulièrement de son lieutenant en chef, il s’agit d’un personnage attachant ayant l’aspect d’une petite fille aux cheveux roses, du nom de Yachiru. Cette dernière est toujours placé sur l’épaule de Zaraki, elle le conseille, l’aide à se confier et surtout lui sert de GPS. En effet Zaraki Kenpachi est aussi fort en combat qu’il est nullissime pour s’orienter, c’est simple il peut se perdre dans un même couloir, au même titre qu’un autre personnage d’un autre Manga Shonen : l’hilarant et surpuissant Saitama de One Punch Man.

III – Particularités

Zaraki Kenpachi porte un cache œil sur son œil droit, ce n ‘est pas un style qu’il se donne, pas du tout. L’explication est simple, son cache œil est en fait un limiteur de pouvoir qui lui permet de brider sa propre force. En effet cela permet de laisser son adversaire s’exprimer au combat, et lui laisser une chance de le toucher. Zaraki bride son propre pouvoir, autrement il en termine trop vite et s’ennui profondément. Le fait d’enlever ce cache œil libère le pouvoir réel de Zaraki, il devient alors encore plus terrifiant et intouchable.

Quant aux clochettes qu’il possède à chaque pic de ses cheveux, il existe une explication. Là encore, cela est fait exprès afin de laisser une chance à son adversaire d’entendre ses déplacements, et de le toucher. Zaraki Kenpachi est tellement au dessus de ses adversaires, qu’il abaisse son propre niveau, et l’adapte afin de s’amuser un peu et de faire durer le combat.

IV – Zanpakuto

Chaque Shinigami ne doit faire qu’un avec son sabre, dit aussi Zanpakuto. Chaque Shinigami connaît le potentiel de son zanpakuto, son nom et s’entraine avec lui afin de pouvoir le libérer, et de libérer le Bankai correspondant.

Zaraki Kenpachi est le seul personnage à ne connaître ni le nom, ni le potentiel de son Zanpakuto, qui lui permettrait d’atteindre une puissance encore plus élevé que celle qu’il ne possède.
La lame de son Zanpakuto est ébréché et fine, subissant la puissance de son propriétaire et s’usant à chaque attaque de Kenpachi.

Après son affrontement contre Ichigo, et puis plus tard après la défaite d’Aizen, Kenpachi se remet en question et décide d’étudier sa lame afin d’acquérir plus de pouvoir. Le Zanpakuto d’Ichigo nommé Zangetsu, confirme même que le pouvoir de Kenpachi est terrifiant, et qu’il le serait encore plus s’il ne faisait qu’un avec sa lame.

Kenpachi finit par connaître le nom de son Zanpakuto qui est Nozarashi après son entraînement dans le Muken face à Unohana. Qui n’était nul autre que le premier Kenpachi de l’époque des sanguinaires du Gotei 13. Elle s’était rangée après des années de massacre et avait changé de prénom, passant de « Yachiru » à « Restu pour se consacrer à la médecine et la guérison que lui avait enseigné Tenjirô Kirinji (membre de la Division 0).

On apprend que Kenpachi avait trouvé son Asauchi sur un shinigami qu’il avait lui-même tué. Et que lors de son premier combat contre Unohana, il était tellement puissant que pour profiter lui aussi du combat, il s’était bridé mentalement. Unohana était sortie vainqueur mais avait compris que le jeune Zaraki était plus puissant qu’elle. Elle finit avec une cicatrice au torse et lui une cicatrice à l’œil gauche.

On comprend alors pourquoi il a donné comme nom à la petite « Yachiru » en l’honneur de la seule femme qu’il a jamais admirée. Alors que Unohana se sentait redevable du seul homme qui l’a jamais rendu heureuse. Elle se sacrifie donc pour libérer les entraves mentales de Zaraki.

La puissance spirituelle de Kenpachi a donc commencé à entrer en contact avec sa lame qui finit par se libérer et profiter du pouvoir de son maître.

Kenpachi découvre alors que Nozarashi lui permet d’avoir une plus grande puissance. Une fois libéré sous sa forme dite Shikai, Nozarashi prend l’aspect d’une immense Hache de guerre avec un long manche enroulé d’un tissu blanc et capable de trancher vraiment n’importe quel ennemi, plus fort encore, capable de couper une météorite et même l’espace !

C’est lors de son combat contre le SternRitter Gremmy qu’on a un premier indice sur l’âme qui se trouve dans son Zanpakutô. Car en effet lorsqu’il active son Shikai, Yachiru disparaît et ne laisse que son Shihakusho et son insigne de vice-capitaine derrière elle.

V – Bankai

La suite logique, qui dit Zanpakuto, dit forme libérée, qui dit forme libérée dit Bankai !

Et c’est là qu’on retrouve Yachiru, où plutôt que Kenpachi retrouve le contact avec Yachiru. Puisque c’est elle qui lui donne la possibilité d’utiliser son Bankai, ce qui confirme qu’elle a toujours été son Zanpakutô. Kenpachi avait tellement de puissance incontrôlé en lui qu’il a matérialisé son Zanpakûto sans s’en rendre compte et pensait avoir découverte une petite orpheline du Rugonkai. Et on comprend alors pourquoi Yachiru touche le sabre de Kenpachi lors de leur première rencontre, quand ce dernier lui demande « D’où tu viens, petite ? ».

Le Bankai de Zaraki Kenpachi est terrible, Nozarashi change de forme, son manche devient plus court, et sa forme de hache de guerre, laisse place à un couperet géant. Ce Bankai a aussi un impact direct et terrifiant sur son propriétaire. La peau de Kenpachi devient rouge vif, des marques noires apparaissent sur son visage et des cornes lui poussent sur le front. Zaraki est à ce moment là incontrôlable, et son cerveau se met en off.

Personne ne peut alors le raisonner et son corps subit des dommages conséquents, jusqu’à s’autodétruire. La qualification de Berserk ou Berserker apparaît alors chez les fans de Bleach à ce moment précis. La question est qui peut arrêter Zaraki Kenpachi sous cette forme ? Ichigo, Yamamoto ? Byakuya ?

Par Nicolas N. de https://boutique-saitama.fr/ pour https://bleachmx.fr/. Code de réduction : BLEACHMX17

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Suivez-nous sur Twitter (Ici) si ce n’est pas encore fait, pour ne rien manquer et sur Instagram (Ici) et Facebook (Ici) aussi si vous voulez bien.

L’adaptation animée de Bleach, compte 366 épisodes (Chapitre 479 -Fin du tome 54) et s’est arrêté le 27 Mars 2012. Et il est prévu pour reprendre en adaptant l’arc de La Guerre sanglante de mille ans dans les prochaines années.

Bleach © Tite Kubo/Shūeisha Inc., Tv Tokyo, dentsu, Studio Pierrot

Sources: Bleach 20th Anniversary Shonenjump Site