Dragon Ball en très légère baisse en 2020 face à One Piece, mais reste la licence la plus lucrative de la TOEI

Dragon Ball en très légère baisse en 2020 face à One Piece, mais reste la licence la plus lucrative de la TOEI

Toei Animation a publié les résultats de leurs revenus complet de l’année fiscale 2020 (du 1er avril 2019 au 31 MARS 2020) sur son site.

RECOMMANDÉ >>> Dragon Ball et One Piece : Netflix ajoutera les animes à son catalogue, JoJo’s confirmé


Et comme lors des résultats des dernières années Dragon Ball et One Piece sont toujours les têtes d’affiches. Cela fait 2 ans que l’anime Dragon Ball Super est terminé au Japon et plus d’un an que Dragon Ball Super Broly est sorti.

Toei a posté le Top 4 des licences dans les principaux secteurs et c’est Dragon Ball qui arrive à chaque fois en tête suivi de One Piece.

Dans la section licence globale japonaise:

01 – Dragon Ball – 7,656 milliards de yens
02 – One Piece – 3,836 milliards de yens
03 – Pretty Cure – 801 millions ¥
04 – Saint Sieya – 382 millions ¥

One Piece qui fait mieux qu’à la même période en 2019. Dragon Ball fait légèrement moins, mais reste confortablement devant. En réalisant 50% des revenus totaux de la Toei à lui seul sur cette section.

Dans la section Licences de cinéma à l’étranger:

01 – Dragon Ball – 3,451 milliards de yens
02 – One Piece – 3,042 milliards de yens
03 – Pretty Cure – 684 millions de yens
04 – Saint Seiya – 422 millions de yens

One Piece Stampede n’aura pas tant boosté les ventes. Petit mieux. Alors que Dragon Ball a eu une petite baisse car le film Dragon Ball Super Broly commence à dater.

Dans la section licence globale à l’étranger:

01 – Dragon Ball – 8,763 milliards de yens
02 – One Piece – 2,723 milliards de yens
03 – Saint Seiya – 731 millions de yens
04 – Digimon – 341 millions de ¥

C’est uniquement dans ce domaine que Dragon Ball ne cesse d’évoluer alors que One Piece a une légère baisse. Ce qui montre la puissance internationale de la franchise Dragon Ball. Qui est populaire dans quasiment tous les pays du monde. 62% des revenus de la Toei à l’internationale.

* Tous les chiffres en yens et en euros sont approximatifs. Les valeurs réelles peuvent donc être légèrement supérieures ou inférieures.


Cela nous fait un total de 19,87 milliards de yens (~168 442 125 €) pour Dragon Ball. En 2019, c’était 19,9 milliards. La baisse aurait été plus importante si licence globale à l’étranger n’avait pas fait un bon en avant de presque 1 milliard de yens.

Un total de 9,601 milliards de yens (~81 389 675 €) pour One Piece. Qui améliore ses chiffres de plus d’un milliard de yens puisqu’en 2019, la franchise avait réalisé 8,693 milliards yens de chiffres d’affaires.

Source: Corp Toei Animation, Arched Thunder