Dragon Ball Super subit encore une petite baisse mais reste devant One Piece chez la Toei

Dragon Ball Super subit encore une petite baisse mais reste devant One Piece chez la Toei

Toei Animation a publié les résultats de leurs revenus du troisième quart de l’année fiscale 2020 (du 1er octobre – novembre – au 31 décembre 2020) sur son site.

RECOMMANDÉ >>> Dragon Ball et One Piece : Netflix ajoutera les animes à son catalogue, JoJo’s confirmé


Et comme lors des résultats des dernières années Dragon Ball et One Piece sont toujours les têtes d’affiches.

Cela va faire 2 ans que l’anime Dragon Ball Super est terminé au Japon et plus d’un an que Dragon Ball Super Broly est sorti. Mais Dragon Ball reste la franchise numéro 1 pour la Toei avec des revenus nets de 41,393 milliards de yens (343 565 000 €~) ce quart d’année. Il voit une baisse de 432 millions de yens comparé à la même période à l’année dernière.

On peut voir les différents secteurs qui donne ce total. Seul le secteur du film a évolué, (Toujours les retombés de Dragon Ball Super Broly) les autres ont baissés.
¤ 15,660 milliards de ¥ dans le secteur du film (129,980,000 € – 14,615 milliards € en 2019),
¤ 21,743 milliards de ¥ dans le secteur des licences (180,468,000 – 22,637 milliards € en 2019)
¤ 3,438 milliards de ¥ du secteur général des marchandise (goodies) (28 536 000 € – 4,016 milliards € en 2019).
¤ 668 millions de yens dans les autres secteurs divers (674 millions en 2019)

Ce sont les Etats-Unis qui rapporte le plus outre-pacifique. On comprend pourquoi l’anime est disponible là-bas chez Crunchyroll et que les jeux sont doublés en anglais et pas en français.

Toei a posté le Top 4 des licences dans les principaux secteurs et c’est Dragon Ball qui arrive à chaque fois en tête suivi de One Piece.

Dans la section licence globale japonaise:

01 – Dragon Ball – 5,837 milliards de yens
02 – One Piece – 3,062 milliards de yens
03 – Pretty Cure – 613 millions ¥
04 – Saint Sieya – 267 millions ¥

One Piece qui fait mieux qu’à la même période en 2019. Dragon Ball fait légèrement moins, mais reste confortablement devant.

Dans la section Licences de cinéma à l’étranger:

01 – Dragon Ball – 2,783 milliards de yens
02 – One Piece – 2,294 milliards de yens
03 – Pretty Cure – 520 millions de yens
04 – Saint Seiya – 312 millions de yens

One Piece Stampede n’aura pas tant boosté les ventes. Petit mieux. Mais Dragon Ball a eu une meilleure évolution grâce à Dragon Ball Super Broly.

Dans la section licence globale à l’étranger:

01 – Dragon Ball – 6,221 milliards de yens
02 – One Piece – 2,163 milliards de yens
03 – Saint Seiya – 507 millions de yens
04 – Digimon – 285 millions de ¥

* Tous les chiffres en yens et en euros sont approximatifs. Les valeurs réelles peuvent donc être légèrement supérieures ou inférieures.


Cela nous fait un total de 14,841 milliards de yens (~122 942 094 €) pour Dragon Ball.

Et un total de 8,077 milliards de yens (~66 909 460 €) pour One Piece. Ce qui fait de Dragon Ball est encore une fois la licence la plus lucrative de Toei Animation pour ce troisième quart de l’année fiscale 2020.

Source: Corp Toei Animation, Team Saiyajin, Arched Thunder